Curriculum

  • artiste peintre belge
  • professeur d'aquarelle
  • diplômé de l´Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles – section « arts plastiques ».
  • 17 expositions individuelles sur le thème de la nature.

  • citation dans le « Dictionnaire des Peintres belges du XIVème siècle à nos jours » (La Renaissance du Livre – éd. 1995).
  • sélectionné pour le livre « 50 artistes de Belgique » - vol. IV de Anita Nardon (éditions Logo – 1989)
  • sélectionné pour le livre « Coups de cœur à Thomas Owen » (éditions Lefrancq – 1998).
  • sélectionné pour le livre « 1001 Reasons to love the Earth » (World art collection – 2002).
  • kunstschilder geboren te Brussel
  • leraar in plastische kunst
  • gediplomeerd van de Koninklijke Academie voor Schone Kunsten (plastische kunst)
  • 17 individuelle tentoonstellingen

  • aanhaling in de "Dictionnaire van de belgische kunstschilders, (La Renaissance du Livre – éd. 1995)
  • uitgekozen voor de boek « 50 artistes de Belgique » - vol IV van Anita Nardon (éditions Logo – 1989)
  • uitgekozen voor de boek « Coups de cœur à Thomas Owen » (éditions Lefrancq – 1998).
  • uitgekozen voor de boek « 1001 Reasons to love the Earth » (World art collection – 2002).

  • reportages dans la presse – Pers reportages :
    • 1988 - « Het Laatste Nieuws»
    • 1988 - « Het volk»
    • 1991 – « Montrer » – revue d'art (France).
    • 1994 – « The Bulletin » - hebdomadaire en anglais.
    • 1997 et 1998 – « La Lanterne » - quotidien.
    • 1998 – « Marie-Claire maison » - mensuel.
    • 2012 – « Pratique des Arts » n°103 - revue d'art (France).
    • 2013 – « Atelier » n°164 – revue d'art (Pays-Bas)
    • 2014 – « Collect — Arts-Antiques — Auctions » n°450 – revue d'art (Belgique)

  • émissions télévisées – TV uitzendingen:
    • 1986 – RTBF 1 – « Le jardin extraordinaire ».
    • 1987 – RTBF 1 – « Carrefour ».
    • 2000 – Télé-Bruxelles – « Le journal de Mélissa ».
  • Réflexions

    « Ma peinture, bien au-delà du simple désir de créer quelques beaux paysages, met en œuvre un rêve de communion totale avec la nature. Elle propose une philosophie de vie, une réflexion sur la place de l'homme parmi les souffles vitaux. A travers la représentation de mondes sublimes, je suis soucieux de sensibiliser à la vibration de l'âme, au bonheur de vivre et au désir de survivre. Mes œuvres, animées par la méditation, sont en quelque sorte des « poèmes » fidèles au message :

    « Avant de peindre un bambou, laisse-le d'abord pousser en toi-même » Su Tung Po — poète chinois

    Pierre Sentjens


    « Il y a dans le cri de l'artiste un avertissement aux hommes, on ne joue pas impunément avec les sources de la vie.

    Si l'écologie était mieux comprise, j'insisterais pour que l'on accorde le poste de ministre de la Nature à Pierre Sentjens.

    Amoureux des grands espaces et des îles vierges, l'artiste déroule dans ses œuvres un inventaire complet des éléments qui nous entourent.

    C'est un hymne à la planète bleue qui monte de ses aquarelles d'une rare pureté, infiniment délicates et terriblement puissantes à la fois, elles chantent la vie…ou la survie. »

    Anita Nardon — critique d'art (extraits – 1989 - 1998)


    « Deze « reislustige » aquarellist brengt zichten mee van een uitzonderlijke schoonheid, herinneringen van verborgen plaatsen die nog bewaard zijn als op de eerste dageraad van de wereld . Al zijn werken drukken natuurkrachten uit, ontketende elementen waar mysteries heersen, de angst of de verrukking.

    De schilderijen van deze nergens onder te brengen kunstenaar bevinden zich bij de verzamelaars die houden van een natuur met sterke emoties, gevoelig voor grandioze landschappen of voor wonderbaarlijk beschermde leefmilieus.

    Als schepper van werelden met een uitzonderlijke mooiheid, maar ook als getuige en verdediger van de mooiste kantjes van de Wereld, heeft hij een heel bijzondere passie voor de grote vlakten en de zee. »

    (persuitreksels)


    « I love nature, it's present in all my work. After all, nature is what it's about. In the future, there won't be any people, like in the beginning of the world…

    I don't try to copy what I see in a realistic way, I try to paint the wind and the light, emotions and movement, what you feel when you're in nature. But I never paint on location. When I'm outdoors I only feel and think, and then when I am home, I paint in the poetry. »

    (extract of « The Bulletin » - may 1994)